Pénal – Auteur présumé d’infraction

Maître CIONCO vous accompagne à chaque étape de la procédure pénale et pour cela s’engage à assurer votre défense en travaillant dans le respect du secret professionnel le plus absolu.

Elle interviendra :

· dès la mesure de Garde à vue (entretien au commissariat et assistance pendant les auditions/confrontations) puis dans le cadre d’une éventuelle présentation devant le juge d’instruction, puis devant le juge des libertés et de la détention compétent pour décider d’une détention provisoire ou d’un contrôle judiciaire,

· dans le cadre d’une instruction pour vous informer de l’évolution du dossier, vous accompagner lors des interrogatoires et présenter des demandes de mise en liberté ou des demandes d’actes (confrontation, expertise, géolocalisation…),

· devant les différentes juridictions pénales que ce soit dans le cadre d’une procédure alternative aux poursuites (médiation pénale ou composition pénale), d’une procédure de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC), d’une procédure de comparution immédiate ou encore d’une procédure devant le Tribunal Correctionnel ou la Cour d’Assises.

· devant le Juge d’application des peines, compétent pour aménager les peines prononcées par les juridictions.

Si vous avez besoin d’un soutien juridique pour l’un des cas mentionnés, n’hésitez pas à prendre directement contact avec Maître CIONCO :

Prendre rendez-vous au Cabinet

Etre rappelé au téléphone*
Poser une question écrite – Réponse à partir de 60 € T.T.C**
Vous permet de poster votre question et de recevoir une réponse concise d’un avocat, accompagnée de la règle de droit correspondante
Etude de votre dossier + possibilité d’ajout d’une pièce jointe : vous permet d’obtenir une réponse personnalisée et détaillée
*Attention : Maître CIONCO ne donne pas de consultation téléphonique en dehors des horaires d’ouverture du cabinet (du lundi au vendredi de 9h à 19h30 hors jours fériés)
**Attention : Maître CIONCO prévoit un délai de réponse entre 24 h et une semaine selon la complexité de la question. Si vous souhaitez accompagner votre question d’une pièce jointe, la consultation juridique est adaptée, sinon la question simple (moins de 1.000 caractères) répondra parfaitement à votre question de droit.